Communiqué de presse n°18 du 22 mars 2010

Publié le 22/03/2010 à 00H00
Déclaration de Laurent Berger, secrétaire national - Chômeurs en Fin de droits, le gouvernement perd du temps
Communiqué de presse n°18 du 22 mars 2010
Communiqué de presse n°18 du 22 mars 2010
Déclaration de Laurent Berger, secrétaire national - Chômeurs en Fin de droits, le gouvernement perd du temps

Ce lundi, le cabinet de Laurent Wauquiez, secrétaire d’Etat à l’Emploi, n’a pas été en mesure de présenter des propositions complètes pour les chômeurs en fin de droits.

 
Concernant les 360 000 demandeurs d’emploi en fin droits en 2010 qui ne pourront prétendre aux dispositifs existants, le gouvernement fait des propositions de mesures actives : contrats aidés et formations rémunérées pour favoriser le retour à l’emploi.
 
Sans y être opposée, la CFDT considère que ces propositions sont largement insuffisantes.
 
Dans un marché de l’emploi très dégradé et avec les difficultés actuelles de Pôle emploi dans l’accompagnement des chômeurs, ces mesures ne pourront couvrir les 360 000 demandeurs d’emploi sans solution.
 
La CFDT a demandé la création d’une allocation spécifique de crise afin que tous les chômeurs ne pouvant prétendre aux autres dispositifs, puissent tout de même avoir un revenu. La CFDT a proposé un cofinancement de l’Unedic sur ces mesures, mais le cabinet n’a pas été en mesure de répondre sur un engagement de l’Etat.
 

Alors que la situation exige des réponses immédiates pour les chômeurs en fin de droits, le gouvernement perd du temps.