Communiqué de presse n°14 du 7 mars 2011

Publié le 07/03/2011 à 00H00
Déclaration de Laurence Laigo, secrétaire nationale - Journée internationale des femmes, agir encore et encore pour l'égalité
Communiqué de presse n°14 du 7 mars 2011
Communiqué de presse n°14 du 7 mars 2011
Déclaration de Laurence Laigo, secrétaire nationale - Journée internationale des femmes, agir encore et encore pour l'égalité

Le 8 mars est la date de célébration de la Journée internationale des femmes partout dans le monde. Le combat pour l’égalité des droits et la dignité humaine n’est pas l’affaire d’une journée ou d’une frange de la société, mais cette date permet de faire le point sur le chemin parcouru.

 
Par-delà ces aspects, le 8 mars est aussi l’opportunité pour la CFDT de revenir sur son combat pour une meilleure prise en compte de l’égalité dans les entreprises et les fonctions publiques.
 
La CFDT revendique la prise en compte du genre (femme/homme) dans toutes les négociations, qu’elles concernent les salaires, le temps de travail, l’encadrement du temps partiel, la formation…
 
La négociation annuelle obligatoire sur les salaires doit amener du concret sur la réduction des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes et plus globalement sur l’égalité professionnelle.
 
Les employeurs seront sanctionnés financièrement à partir du 1er janvier 2012, s’ils n’agissent pas en faveur de l’égalité professionnelle. Plutôt que des actions soient décidées par les seuls employeurs, la CFDT souhaite que la négociation prime partout où c’est possible pour obtenir :
 
  • Des évolutions de carrières comparables ;
  • Des dispositifs et des temps de travail qui permettent de concilier vie professionnelle et personnelle…
 
Avec ses équipes, la CFDT fait de l’égalité femmes/hommes une de ses priorités dans les mois qui viennent. Elle attend des entreprises qu’elles prennent leurs responsabilités sur le sujet.