Communiqué de presse n° 55 du 30 juin 2011

Publié le 30/06/2011 à 00H00
Déclaration de Laurent Berger, secrétaire national - UNEDIC - Une revalorisation insuffisante des allocations chômage
Communiqué de presse n° 55 du 30 juin 2011
Communiqué de presse n° 55 du 30 juin 2011
Déclaration de Laurent Berger, secrétaire national - UNEDIC - Une revalorisation insuffisante des allocations chômage

La revalorisation des allocations chômage était à l’ordre du jour du conseil d’administration de l’Unedic aujourd’hui. La CFDT a proposé une augmentation de 2,8 % au regard de l’évolution de l’inflation (+2 % depuis un an)

 
La hausse des allocations en 2010 n’avait déjà pas compensée l’inflation 2009 entraînant une perte de pouvoir d’achat pour les chômeurs. La proposition de la CFDT intégrait ce retard.
 
La CFDT voulait donc une revalorisation permettant aux chômeurs de faire face à l’augmentation des dépenses contraintes.
 
Le patronat (Medef, CGPME, UPA) a proposé une hausse de 1,2 %.
Une proposition de revalorisation des allocations chômage de 1,5 % a finalement été adoptée.
 
La CFDT s’est abstenue, marquant son désaccord avec cette revalorisation minimale. Cette abstention permet d'entériner une augmentation des allocations : un vote contre aurait entraîné un risque de non décision du conseil d’administration et donc de non revalorisation des allocations chômage.
 
La CFDT continuera à s’engager pour que les demandeurs d’emploi bénéficient d’une indemnisation correcte et d’un accompagnement renforcé vers l’emploi durable.