Communiqué de presse du 15 juin 2011

Publié le 15/06/2011 à 00H00
Communiqué de l'Institut Belleville - Douze projets pour renforcer un syndicalisme libre partout dans le monde
Communiqué de presse du 15 juin 2011
Communiqué de presse du 15 juin 2011
Communiqué de l'Institut Belleville - Douze projets pour renforcer un syndicalisme libre partout dans le monde

En 2010, l’Institut Belleville a consacré 275 000 euros à ses activités de solidarité en direction des syndicats des pays émergents et en développement. Il a mené douze projets en Afrique, en Amérique du Sud, en Asie, au Moyen-Orient et en Europe (Télécharger le rapport d’activité 2010).indique Marcel Grignard, président de l’Institut Belleville et secrétaire général adjoint de la CFDT. L’Institut Belleville développe des projets sur la responsabilité sociale des entreprises, les droits humains et syndicaux, les migrations… Le but de ses actions : défendre les droits des travailleurs les plus vulnérables et renforcer le syndicalisme libre et indépendant.

Ces programmes ont été menés en partenariat avec des ONG ou des syndicats locaux. « Nous voulons donner les moyens aux acteurs locaux de se structurer, de construire un syndicalisme efficace et adapté aux réalités économiques et sociales »,

Parmi les projets menés en 2010, quatre sont particulièrement significatifs :

Démocratie syndicale. La Confédération syndicale internationale Afrique et l’Institut Belleville ont mis en place un cycle de formation de trois ans de responsables syndicaux pour remédier aux problèmes du syndicalisme africain : ingérence politique, manque de ressources… 20 personnes de 13 pays ont été formées.

 
Syndicalisation des travailleurs du secteur informel. Fedina, ONG indienne, et l’Institut Belleville ont créé un séminaire sur la syndicalisation des travailleuses domestiques, souvent victimes de précarité, en mettant en relation les femmes indiennes et d’autres femmes qui connaissent les mêmes difficultés. 200 personnes ont participé à cette rencontre.
 
Travailleurs migrants. L’Institut Belleville et la CNTS, syndicat sénégalais, mettent en place des guides pratiques à destination des travailleurs migrants afin qu’ils soient informés de leurs droits tout au long de leur parcours. Ce projet se poursuit en 2011. Plus de 50 000 personnes sont concernées par cette action.
 
Responsabilité sociale. La CUT, organisation syndicale brésilienne, et l’Institut Belleville ont permis aux représentants syndicaux de multinationales françaises d’échanger afin de faire progresser les engagements de leurs entreprises sur la responsabilité sociale au Brésil et en France.
 
En 2011, l’Institut Belleville agit en faveur du renforcement du syndicalisme indépendant dans les pays arabes. Il lance aussi un projet sur le changement climatique dans les pays les plus vulnérables.
 
 
L’Institut Belleville est une association créée par la CFDT en 1984
pour développer la solidarité internationale en direction
des travailleurs des pays en développement ou émergents.
Depuis 25 ans, l’institut a mené une centaine de projets sur tous
les continents. Ceux-ci sont majoritairement financés
par une part des cotisations des adhérents de la CFDT.