Communiqué de presse commun du 25 novembre 2010

Publié le 25/11/2010 à 00H00
Communiqué intersyndical CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA - Bassin minier de Redeyef en Tunisie, soutien des syndicats français à la grève des enseignants de Gafsa
Communiqué de presse commun du 25 novembre 2010
Communiqué de presse commun du 25 novembre 2010
Communiqué intersyndical CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA - Bassin minier de Redeyef en Tunisie, soutien des syndicats français à la grève des enseignants de Gafsa

Les syndicalistes de l’enseignement primaire de la région de Gafsa dans le sud de la Tunisie appellent le 25 novembre à une grève des établissements scolaires en solidarité avec les militants ex-prisonniers du Bassin minier de Redeyef.

Près de quatre ans après le début du mouvement social pacifique de Redeyef, une région d’exploitation des phosphates près de Gafsa :
-       des prisonniers sont encore détenus,
-       les salariés condamnés, dont de nombreux enseignants, n’ont pas été réintégrés dans leurs fonctions après leur libération conditionnelle en novembre 2009 obtenue grâce aux mobilisations en Tunisie et au niveau international.
-       la région n’a pas reçu le moindre projet de développement.
 
En 2008 une répression violente d’un mouvement de protestation né du refus de la pauvreté, du chômage et de la corruption avait entraîné la mort de trois personnes. Se sont ajoutés un déchaînement judiciaire et des condamnations de plusieurs dizaines de personnes à des peines allant jusqu’à plusieurs années de prison. D’autres militants solidaires du mouvement dont le journaliste Fahem Boukadous qui avait uniquement rapporté les faits - et actuellement détenu avec le militant Hassen Ben Abdalah - ont été condamnés à quatre ans de prison.
Après des mois de prison où les condamnés ont subi mauvais traitements et tortures, la situation reste inacceptable. Les condamnations courent toujours, y compris par contumace, et les anciens détenus peuvent retourner en prison à tout moment. Les ex-prisonniers font l’objet ainsi que leurs familles d’une surveillance constante et de harcèlements quotidiens.
 
Les syndicats français (CFDT et sa fédération Sgen de l’enseignement, CGT, Unsa, FSU, Solidaires) qui ont entamé une démarche collective depuis 2008 aux côtés de l’Union générale des travailleurs tunisiens (UGTT) se déclarent solidaires du mouvement de grève des enseignants de la région de Gafsa et soutiennent leur action pour :
- la réintégration des militants syndicaux ex-prisonniers dans leurs fonctions ;
- la libération de tous les prisonniers actuellement détenus suite au mouvement social du bassin minier ;
- revendiquer le droit des habitants de cette région au développement et à l’emploi décent.
 
Contacts des membres du collectif syndical
CFDT : Philippe Réau preau@cfdt.fr + 33 6 48 36 03 93
SGEN-CFDT : Michel Debon mdebon@free.fr + 33 6 85 91 83 75
CGT : Jean-François Courbe jf.courbe@cgt.fr + 33 6 76 49 00 17
FSU : Corinne Vialle corinne.vialle@snuipp.fr + 33 6 09 80 46 04
Solidaires : Alain Baron contact@solidaires.org + 33 (0) 1 58 39 30 20
UNSA :  Saïd Darwane darwane@unsa.org + 33 6 71 85 16 65