Communiqué de presse commun du 18 février 2011

Publié le 18/02/2011 à 00H00
Déclaration commune de la CFDT, CFTC, CGT, FO et UNSA sur la directive permis unique
Communiqué de presse commun du 18 février 2011
Communiqué de presse commun du 18 février 2011
Déclaration commune de la CFDT, CFTC, CGT, FO et UNSA sur la directive permis unique

Le projet de directive sur le permis unique concernant les conditions de séjour et de travail des travailleurs migrants en Europe est actuellement en débat au Parlement européen. Il soulève la question de leurs droits. Ce texte exclut certaines catégories de migrants, notamment les saisonniers, de la garantie des droits. Ces travailleurs constituent pourtant une population fortement exposée aux abus.

Au nom du principe de non discrimination, la Confédération européenne des syndicats (CES) et les syndicats français affiliés (CGT, CFDT, CFTC, FO, UNSA) se sont mobilisés pour qu’aucun travailleur ne soit écarté du bénéfice de cette directive. Le refus de cette revendication a abouti au rejet du texte le 14 décembre dernier.
 
Aucune modification significative n’est intervenue depuis. Les organisations françaises et allemandes membres de la CES ont récemment renouvelé leur demande de voir respecter l’égalité des droits entre tous les travailleurs. Le vote de ce texte qui devait intervenir le 16 février dernier a été reporté.
 
Les syndicats français espèrent que ce délai supplémentaire permettra une meilleure prise en compte des demandes des organisations syndicales, notamment par l’intégration des remarques de la Commission Emploi et affaires sociales du Parlement.
 
Le syndicalisme européen reste vigilant et mobilisé pour faire respecter l’égalité des droits de tous les travailleurs sur le marché européen.
 
PJ : courrier aux présidents des groupes parlementaires européens

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS