Communiqué de presse commun du 15 novembre 2010

Publié le 18/11/2010 à 00H00
Déclaration de France Nature Environnement, CFDT et LPO - Mini ministère pour maxi défis
Communiqué de presse commun du 15 novembre 2010
Communiqué de presse commun du 15 novembre 2010
Déclaration de France Nature Environnement, CFDT et LPO - Mini ministère pour maxi défis

Hier,  le nouveau gouvernement a été nommé et les nouveaux contours du MEEDDM ont été définis. L’énergie et la mer quittent son giron, le ministre n’est plus numéro deux du gouvernement, a perdu son statut de ministre d’Etat ainsi que le secrétariat d’Etat à l’écologie… Réaction de France Nature Environnement (FNE), Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) et de la CFDT

Ministère peau de chagrin…
Le ministère, jusqu’alors chargé de l’énergie et des négociations sur le climat se voit dépossédé du portefeuille de l’énergie, hypothéquant potentiellement notre objectif de division par 4 de nos émissions de gaz à effet de serre. Qui représentera l’Etat français à Cancún dans moins d’un mois ? Pour y défendre quoi ?  Pourquoi l’énergie doit-elle maintenant dépendre de l’industrie ? Le précédent gouvernement avait affirmé que l’environnement devait être au cœur de toutes les politiques publiques. Qu’en est-il aujourd’hui ?
Pour la CFDT et FNE, il indispensable que le ministère de l’industrie ne cantonne pas l’énergie à des problématiques industrielles.  L’énergie est le problème de toute la société et les solutions résident dans un meilleur équilibre entre productions locales et moyens centralisés et surtout dans la promotion des renouvelables et de l’efficience énergétique.  
De même, la Mer a disparu de l’intitulé du nouveau ministère. Les grands engagements pris lors du Grenelle de la Mer pourraient-ils être balayés par la vague du changement de ministère ?
Pour la CFDT, les questions de l’emploi et de l’environnement pour une croissance durable doivent être articulées et prises en compte dans le cadre du dialogue social
Bruno Genty, président de FNE : « Je souhaite bonne chance à la nouvelle ministre, Mme Nathalie Kosciusko-Morizet, dont les compétences environnementales sont certaines. Je lui souhaite aussi beaucoup de courage et d’énergie pour faire face à ses nouvelles responsabilités.  L’énergie est  un enjeu important du Grenelle de l’environnement.  FNE attend de la ministre de l’écologie qu’elle veille à l’application de tous les engagements du Grenelle concernant cette thématique même si celle-ci ne fait plus partie de son ministère ».
 
La CFDT et FNE seront vigilantes quant à l’application stricte des engagements pris lors des « Grenelles », et en particulier ceux concernant l’énergie et la mer pour lesquelles les inquiétudes sont plus grandes que jamais. Nos organisations rencontreront dès que possible les nouveaux ministres de tutelle afin de leur faire part de leurs préoccupations. Le développement durable, ce n’est pas la cerise sur le gâteau, c’est le gâteau !
 
Pour FNE : Benoît Hartmann, porte-parole – 01 44 08 02 54
Pour la CFDT : Patrick PIERRON Secrétaire National (Service de presse : 01 42 03 80 12)