Chômage, face à l'insupportable, tous doivent s'engager

Publié le 27/08/2014

26 100 personnes supplémentaires en catégorie A (et 40 600 en ABC) sont inscrites à Pôle emploi fin juillet. La France compte donc plus de 5 millions de chômeurs, soit plus 2 millions depuis le début de la crise en 2008. Cette situation est insupportable.

Face à cette augmentation alarmante, la CFDT exige du patronat qu’il concrétise ses engagements dans le cadre du pacte de responsabilité. Des négociations doivent s’ouvrir sans attendre dans les branches pour développer les compétences et les emplois. Les entreprises vont bénéficier d’allègements de cotisations importants, d’aides à l’apprentissage et à l’embauche, il leur revient désormais de remplir leur part de responsabilité.

Dans le même temps, il faut aussi poursuivre l’accompagnement et la formation des demandeurs d’emploi. Les plans de mobilisation décidés en conférence sociale produisent des résultats et doivent être amplifiés. Avec le plan de formation prioritaire de 30 000 demandeurs d'emploi en 2013, 100 000 en 2014, le retour à l’emploi durable s’améliore lorsque les formations proposées par Pôle emploi sont mieux ciblées sur les besoins des entreprises. En juillet dernier, la CFDT a obtenu la garantie jeunes : un accompagnement personnalisé pour 50 000 jeunes en difficultés. Elle demande à l’Etat sa mise en œuvre urgente.

Aujourd’hui, il n’y a plus d’énergie à perdre en commentaires et en postures : l’ensemble des acteurs doit passer à l’action pour l’emploi.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS