Chiffres du chomage, l’emploi doit rester la priorité de tous

Publié le 25/02/2015

Pour la première fois depuis de longs mois, on observe  une légère embellie de la situation du chômage. En janvier 2015, le nombre de chômeurs n’ayant pas travaillé baisse de 19100 (-0,5%). Ce résultat est surtout sensible  chez les  jeunes avec une baisse de 7600 (- 1,4%).

Malgré la hausse du nombre de salariés en activités réduites de plus de 78h de travail par mois, et après des mois de hausse ininterrompue, c’est une bonne nouvelle qui doit se confirmer dans le temps.

Pour la CFDT, il ne faut relâcher aucun effort, car le chômage touche toujours plus de 5 millions de personnes.

C’est pourquoi, les négociations sur le pacte de responsabilité dans les branches doivent s’accélérer. 

Les partenaires sociaux ont pris des mesures  pour les demandeurs d’emploi : les droits rechargeables à l’assurance chômage, le contrat de sécurisation professionnelle, le Compte Personnel de Formation, les contrats de professionnalisation, l’accompagnement des personnes les plus éloignées de l’emploi.

De son côté, Pôle emploi ajoute à son offre d’accompagnement, l’accompagnement global pour des personnes en difficultés sociales et professionnelles.

Les partenaires sociaux avec les pouvoirs publics ont aussi travaillé à de nombreux dispositifs : plan 100.000 emplois non pourvus en 2014, un ensemble de mesures visant à lutter contre  le chômage de longue durée en 2015. Pour la CFDT, plus que jamais, les moyens de la politique de l’emploi doivent être maintenus.

Des indicateurs économiques semblent orientés plus favorablement. Tous les leviers, même faibles, doivent servir à l’emploi et aux compétences.

L’emploi doit rester la priorité de tous.

                     

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS