Catalogne, Sortir de l'impasse par le dialogue

Publié le 04/10/2017

Les violences policières qui se sont produites le 1er octobre en Catalogne sont le triste résultat de l’incapacité des responsables espagnols et catalans à régler leur conflit par le dialogue.

Le gouvernement espagnol de Mariano Rajoy n’a pas proposé de solution politique aux revendications d’une partie importante de la population catalane, et n’a répondu que par la voie judiciaire et policière. Le gouvernement autonome de Catalogne, conduit par Carles Puigdemont, s’est obstiné à conduire un processus de référendum illégal, contesté à la fois par le Tribunal constitutionnel espagnol et par le Tribunal suprême de Catalogne, qui s’est déroulé dans des conditions inacceptables du point de vue démocratique, et s’apprête à déclarer unilatéralement l’indépendance de la Catalogne.

La CFDT condamne sans appel les violences policières provoquées par la tenue de ce référendum. La responsabilité du gouvernement espagnol est lourde, celle du gouvernement catalan, qui a poussé la population à commettre un acte illégal aussi.

La CFDT se joint à l’appel des organisations espagnoles CCOO et UGT pour remplacer la stratégie de tension et de confrontation par le dialogue et la négociation, de retrouver la voie du dialogue, de la délibération et de la démocratie.  Elles demandent aux hautes autorités des deux côtés du conflit de ne pas adopter de nouvelles mesures qui pourraient exacerber la confrontation.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS