Assassinat de Mohamed Brahmi, LA CFDT AU COTE DE L'UGTT

Publié le 26/07/2013
La CFDT exprime son indignation et sa tristesse devant l’assassinat de Mohamed Brahmi. Cet élu de l’assemblée constituante tunisienne est mort le jour où la Tunisie célébrait le 56èmeanniversaire de la proclamation de la République.

Après l’assassinat de Chokri Belaïd, il y a six mois, les Tunisiens continuent de payer un lourd tribu pour affirmer la démocratie et la liberté dans leur pays.

La CFDT réaffirme son soutien au peuple et aux travailleurs tunisiens, à l’UGTT (Union Générale des Travailleurs Tunisiens).

L’action de l’UGTT depuis longtemps est déterminante pour l’avenir de la Tunisie. Elle démontre  la place indispensable du syndicalisme dans l’avènement et la consolidation de la démocratie. Son action est déterminante, dans le région, au-delà des frontières de la Tunisie.

La CFDT poursuivra ses actions de soutien et de coopération engagées depuis longtemps avec l’UGTT, convaincue de son action efficace pour la démocratie et les droits du peuple et des travailleurs tunisiens.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS