Annonces sur le pouvoir d'achat : aller au delà de la simplification

Publié le 20/08/2014

Les annonces du Président de la République sur le pouvoir d'achat : la CFDT approuve la simplification du dispositif mais il faut aller plus loin pour améliorer le pouvoir d'achat des salariés.

Le Président de la République a précisé la méthode pour compenser l’impact négatif pour les salariés de la décision du 6 août du Conseil Constitutionnel en annonçant la fusion de la Prime pour l’Emploi et du RSA d’activité et en engageant des mesures de simplification sur le barème de l’impôt sur le revenu

 La CFDT approuve que soit mis fin à la superposition de plusieurs dispositifs (PPE–RSA activité, décote) générateurs d’effets de seuil incompréhensibles pour les salariés, de difficultés d’accès et facteurs d’injustice.

 Mais pour la CFDT, on ne peut en rester là.

 Si la CFDT est favorable à l’amélioration des dispositifs en faveur du pouvoir d’achat des salariés, particulièrement les plus précaires, les aménagements des barèmes sur l’Impôt sur le revenu, qui devront être précisés, ne peuvent masquer l’absence de réforme fiscale globale. C’est la condition pour relégitimer l’impôt, indispensable à la consolidation de notre pacte social.

 La CFDT réaffirme que l’amélioration du pouvoir d’achat des salariés et des retraités ne peut durablement reposer sur la réduction des prélèvements fiscaux et sociaux.

 Pour la CFDT, l’urgence reste l’emploi et le respect par le patronat des engagements pris sur la mise en œuvre du pacte de responsabilité au niveau de l’investissement et de la reconnaissance et de l’amélioration des compétences des salariés.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS