Action Logement, inquiétude de la CFDT sur l’avenir du « 1% »

Publié le 18/07/2012 (mis à jour le 08/01/2013)
Communiqué de presse n°45 du 18 juillet 2012 - Suite à la rencontre du 17 juillet entre les partenaires sociaux de l’UESL (Union d’économie sociale du logement) et Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, la CFDT fait part de son inquiétude face au projet, relayé par la presse, d’un nouveau prélèvement sur les ressources d’Action Logement (ex-1% logement).

Suite à la rencontre du 17 juillet entre les partenaires sociaux de l’UESL (Union d’économie sociale du logement) et Cécile Duflot, ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, la CFDT fait part de son inquiétude face au projet, relayé par la presse, d’un nouveau prélèvement sur les ressources d’Action Logement (ex-1% logement).

Cette initiative priverait définitivement Action Logement de ses moyens financiers dont bénéficient 600 000 salariés chaque année, dans le cadre d’aides à l’accès au logement et donc à l’emploi.

Après la signature de deux accords nationaux interprofessionnels sur le logement des jeunes et sur le lien emploi-logement, signés par l’ensemble des partenaires sociaux, nul ne comprendrait que le gouvernement décide de mettre fin à la gestion paritaire d’Action Logement.

La CFDT demande à l’Etat de revenir à une véritable politique contractuelle pour la mise en œuvre des politiques de l’habitat dans les bassins d’emploi.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS