Accessibilité des lieux publics et des transports, il y a encore beaucoup à faire

Publié le 27/02/2014

Le Premier ministre a conclu hier la concertation relative à l’accessibilité des lieux publics et des transports pour les personnes en situation de  handicap. Il a décidé la mise en place d’agendas d’accessibilité programmée pour les acteurs publics et privés qui ne se sont pas mis en conformité avec la loi du 11 février 2005.

La CFDT est consciente des difficultés qu’ont pu rencontrer certains acteurs pour se conformer à la loi. Nous dénonçons aussi l’inertie de certains qui attendent l’échéance du 1er janvier 2015 pour reporter à une date indéterminée les travaux pour l’accessibilité.

La CFDT estime que le report pouvant aller jusqu’à neuf ans, c’est-à-dire en 2024 soit près de 20 ans après le vote de la loi, est beaucoup trop long et illusoire.

La CFDT demande que des outils de suivi sur les efforts réalisés soient mis en œuvre en lien avec la mise en place des agendas d’accessibilité programmée.

La CFDT réaffirme que la liberté de se déplacer partout est essentielle à l’autonomie de tous les citoyens.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS