18 décembre, journée internationale des migrants, la CFDT demande de réelles avancées

Publié le 17/12/2012
Communiqué de presse n°82 du 17 décembre 2012 - Le 18 décembre est célébrée la Journée Internationale des Migrants. C’est l’occasion, dans le monde entier, de réaffirmer et de promouvoir les droits des migrants.La CFDT demande à nouveau que la France ratifie enfin la Convention pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et de leur famille adoptée par l’assemblée générale des Nations unies le 18 décembre 1990.

Le 18 décembre est célébrée la Journée Internationale des Migrants. C’est l’occasion, dans le monde entier, de réaffirmer et de promouvoir les droits des migrants. La date a été choisie  par l’ONU pour attirer l’attention sur la Convention pour la protection des droits de tous les travailleurs migrants et de leur famille adoptée par l’assemblée générale des Nations unies le 18 décembre 1990 mais restée inapplicable faute de ratifications suffisantes. Comme la France, aucun pays européen ne l'a signée.

La CFDT demande à nouveau que la France ratifie enfin cette convention.

Le sujet des migrants est dans l’actualité. Il l’a été dans le cadre de la nouvelle circulaire régissant les conditions de régularisation des travailleurs en situation irrégulière et l’est encore sur l’instauration du droit de vote des étrangers aux élections locales.

Dans ces deux dossiers, la CFDT est pleinement impliquée. Elle le sera encore quand en 2013 s’ouvriront les débats parlementaires sur l’immigration.

Elle veillera à ce que ces débats soient sereins, mesurés et constructifs dans le respect et l’évolution des droits des personnes.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS