15 mars - journée internationale du travail social : Les travailleurs sociaux engagés pour une humanité apaisée

Publié le 16/03/2016

Le travail social est l’un des chemins qui permet un plus grand respect de la Personne par plus d’autonomie, d'accès aux droits, à une dignité universelle et à une vraie citoyenneté. Partout où ce travail est engagé, c’est l’humanité et la solidarité qui progressent. Les travailleurs sociaux s'engagent avec tout leur professionnalisme, ce qui leur permet d’avoir la bonne distance et la justesse nécessaire.

Personne ne peut nier que notre contrat social est largement percuté dans la période. Les vieux modèles économiques et sociaux sont remis en cause: notre société traverse une période de mutations.

Des millions de personnes sont chassées par les guerres, la famine, les répressions et oppressions de toutes sortes. Notre société est à un tournant. Cela peut créer des opportunités pour rebondir, mais partout dans le monde, ce sont les plus fragiles ou ceux qui sont heurtés par les accidents de la vie qui ont de grandes difficultés à vivre dignement, voire à survivre. De Calais à Lampedusa, d’Alger à Prétoria, de Détroit à Punta Aréna, d’Istanbul à Fukushima, de Manille à Tuvalu, les raisons de mobiliser les travailleurs sociaux sont multiples et constantes.

Pour la CFDT, le travail social est une formidable richesse dont le progrès social peut émerger, notamment par la reconquête du pouvoir d'agir de chaque citoyen. C’est l’une des voies vers un nouveau modèle de développement et l’émergence d’une société apaisée et respectueuse des individus.

Ensemble, il nous faut relever ces défis pour une société plus humaniste.