Faire vivre les « nouveaux indicateurs de richesse »

Publié le 06/06/2016
par Information-Communication

Le 13 avril 2015, était adoptée la loi dite « Sas »1, faisant obligation au gouvernement de fournir au Parlement un rapport présentant « l’évolution, sur les années passées, de nouveaux indicateurs de richesse, tels que des indicateurs d’inégalités, de qualité de vie et de développement durable ».

En octobre 2015, le gouvernement remettait au Parlement son premier rapport commentant dix indicateurs économiques, sociaux et environnementaux.

Ces indicateurs ne sont pas le produit d’experts, mais le fruit d’une très large concertation de la société civile conduite par le Conseil économique, social et environnemental (Cese) et France stratégie. 

.