Les fiches économiques : le financement de la protection sociale

Publié le 16/01/2008 (mis à jour le 30/11/2012)
par Information Communication
Cet argumentaire de 10 pages permet aux responsables de s’outiller face aux défis qui nous attendent en matière de financement de la protection sociale.

Le poids des prestations sociales n’a jamais été aussi lourd dans le produit intérieur brut et le niveau des prélèvements destinés à les financer aussi élevé. Notre pays s’enrichit de façon continue mais avec une dualité de plus en plus marquée de la société qui laisse à l’écart un nombre de plus en plus important de personnes pendant qu’une minorité ne cesse de s’enrichir. D’autres caractéristiques ont modulé notre système avec notamment une extension de la mutualisation des risques financée par les revenus du travail, un allongement de l’espérance de vie, un chômage de masse… La nature des risques couverts a aussi évolué.
Cet argumentaire vise à faire comprendre ces évolutions et à réinterroger un schéma datant de l’après-guerre afin de tendre vers un équilibre plus conforme aux réalités d’aujourd’hui. On comprendra aussi pourquoi, en axant le débat sur le coût du travail, le patronat et le gouvernement masquent en réalité les handicaps structurels de l’économie française.
L’argumentaire pose enfin la problématique du financement et ouvre quelques pistes tout en expliquant pourquoi la CFDT ne veut pas de la TVA sociale.