Éducation

Publié le 13/03/2014 (mis à jour le 20/03/2017)

Les propositions de la CFDT sur l'éducation.

Chiffres

  • 17 % des enfants entrant en 6e ne maîtrisent pas les acquis fondamentaux.
  • 15 % des jeunes sortent du collège avec de graves lacunes en français et en mathématiques.
  • Entre 2008 et 2014, le pourcentage d’élèves qui entrent au collège et ont des difficultés a augmenté : de 15 % il est passé à 16,3 %.
  • 8 % des jeunes quittent la formation initiale sans aucun diplôme. 

Constat
À l’école comme dans la société, les inégalités s’accroissent. Plus que dans les autres pays de l’OCDE, la réussite scolaire est corrélée au milieu social. Le système éducatif français est bon pour les bons élèves et impitoyable pour les autres.

Enjeux
Rétablir le rôle intégrateur de l’école par une réforme ambitieuse du système éducatif.


Propositions de la CFDT

Priorité à la petite enfance : des services d’accueil de qualité accessibles à tous les parents.

À l’école : des conditions d’apprentissage permettant la réussite de tous les élèves.

Au collège : un enseignement qui n’exclut pas les élèves en difficulté.

Au lycée : des parcours modulaires et des liens avec l’enseignement supérieur et le monde professionnel, pour une véritable orientation choisie.

Dans l’enseignement supérieur : un socle commun de compétences, le développement de l’alternance et de la formation continue à l’université.

Dans les territoires : un égal accès de tous à la même qualité d’éducation, quel que soit le lieu de résidence.

Des rythmes scolaires adaptés à la Cité prenant le temps de l’enfant dans sa globalité. Des intervenants extérieurs formés et payés en conséquence.