Rassemblements d'élus : une ambition partagée

Publié le 23/12/2011 à 00H00
Plusieurs unions régionales expérimentent les rassemblements d'élus. Pour être à l'écoute des militants d'entreprise, mieux répondre à leurs attentes et renforcer le lien entre eux et l'organisation.
Rassemblements d'élus : une ambition partagée
Rassemblements d'élus : une ambition partagée
Plusieurs unions régionales expérimentent les rassemblements d'élus. Pour être à l'écoute des militants d'entreprise, mieux répondre à leurs attentes et renforcer le lien entre eux et l'organisation.

Permettre aux militants CFDT de s’exprimer sur leur mandat, leurs besoins, leurs attentes afin de mieux y répondre. Tel est l’objectif des rassemblements d’élus et désignés, qui s’inscrivent dans le chantier n. 1 de l’évolution de l’organisation, « Soutien et accompagnement des militants ». Ces temps d’échange et de rencontre s’adressent à tous les militants CFDT, qu'ils soient élus ou mandatés, du public ou du privé. C'est l'occasion de leur faire connaître les outils à leur disposition et les personnes à contacter, mais aussi débattre de leurs préoccupations du moment. Ce sont également des temps de convivialité au sein de la grande maison CFDT.

Différents rendez-vous ont déjà eu lieu dans le cadre de cette expérimentation : la Journée des mille élus en Paca, les quatre rassemblements en Pays de la Loire, qui seront suivis d’un nouveau temps régional, le 9 octobre 2012 à Angers, en présence de François Chérèque. La région Limousin a tenu son premier rassemblement le 16 décembre dernier.

D’autres régions ont prévu d’inscrire ce type de rencontre à leur agenda de l’année 2012. C’est par exemple le cas en Alsace, où des rassemblements d’élus DP-CE sont organisés en janvier 2012 à Mulhouse et à Strasbourg. En Midi-Pyrénées, ce sont des rencontres décentralisées par bassins d’emploi qui ont été programmées, « afin de rencontrer des élus que l’on n’a pas l’habitude de voir ». Avec, à chaque fois, quel que soit le modèle retenu en fonction des réalités locales, l’ambition commune de se mettre au service des militants CFDT.

A. S.