Faire souffler un vent nouveau sur la CFDT Lorraine

Publié le 03/01/2012 à 00H00 (mis à jour le 04/01/2012 à 13H42)
L'assemblée de militants du 25 janvier prochain en présence de François Chérèque s'inscrit dans la préparation d'un congrès pour oser le changement en Lorraine.
Faire souffler un vent nouveau sur la CFDT Lorraine
Faire souffler un vent nouveau sur la CFDT Lorraine
L'assemblée de militants du 25 janvier prochain en présence de François Chérèque s'inscrit dans la préparation d'un congrès pour oser le changement en Lorraine.

Le congrès régional des 5 et 6 juin visera à «faire souffler un vent nouveau sur la CFDT Lorraine», promet le secrétaire général de l’Uri, Alain Gatti. Avec une ligne directrice : «Quelle organisation demain pour être au service des équipes en proximité aux salariés ?». L’Uri Lorraine est déjà en action, en phase avec la démarche confédérale d’évolution de l’organisation : «On expérimente, on évalue, on propose des évolutions.» Rassemblements d’élus, enquêtes Flash, négociation de protocoles d’accord préélectoraux et contact avec les élus sans étiquette, Forum jeunes, actions auprès des salariés des TPE-PME… et renouvellement générationnel. Le 25 janvier, une assemblée de militants sera l’occasion de faire un premier point d’étape de ces actions et de présenter les six chantiers à tous les militants de la région, en présence de François Chérèque. «Elle est ouverte à tous», précise Alain Gatti. L’invitation est lancée.

A. S.