Emploi : les leviers de l'action syndicale

Publié le 13/05/2009 (mis à jour le 06/12/2012)
Etude réalisée par Marc Lapôtre - Connaissance et Action - pour la CFDT avec le financement de l’Agence d’objectifs de l’IRES. Présentation, synthèse et intégralité de l'étude.
Objet :
L’emploi qui est une préoccupation permanente des organisations syndicales est une question surtout traitée sur un mode défensif. Il s’agit le plus souvent de protéger les emplois menacés. L’exemple type de ces situations défensives est la négociation et les conflits autour des plans de sauvegarde de l’emploi.
Pourtant des interventions plus offensives peuvent également être réalisées par des équipes syndicales dans le domaine de l’emploi. Ce sont ces types d’actions qui ont fait l’objet d’une étude qualitative, née de la volonté de la CFDT d’analyser ces pratiques syndicales, afin d’en tirer des enseignements qui pourraient servir à d’autres équipes souhaitant s’engager dans une démarche similaire.
Contrairement aux plans de sauvegarde de l’emploi où les pratiques des acteurs sont fortement contraintes, dans ces situations, il n’y a pas obligatoirement de règle officielle, de procédure à suivre. Toute structure syndicale est susceptible de mener une opération en faveur de l’emploi. Les syndicalistes peuvent ainsi développer des pratiques très variées. Six dispositifs d’action syndicale ont été étudiés.
 
Méthode :
L’enquête qualitative porte sur six dispositifs d’action syndicale et s’appuie sur une première série d’entretiens auprès des membres de l’équipe syndicale portant le dispositif et leurs partenaires. Après une première analyse de ce travail, une seconde série d’entretiens a été réalisée pour éclaircir des points d’ombre, vérifier les hypothèses faites et d’approfondir certains aspects.
Les dispositifs étudiés sont : un dispositif de suivi des intérimaires, une cellule de soutien aux équipes confrontées à des plans de sauvegarde de l’emploi, des accords emploi et leur mise en œuvre territoriale, une charte qualification dans l’aide à domicile, la recherche de repreneurs d’entreprises en liquidation, l’investissement de sections syndicales d’entreprises sur le recrutement dans le cadre d’un dispositif PACTE (Parcours d’accès aux carrières des trois fonctions publiques).
 
Lire aussi :
Les pratiques syndicales innovantes. Le cas de l’action sur l’emploi
article de Marc Lapôtre tiré de l'étude 
publié dans La revue de l'Ires n° 59-2008/4 
(en ligne sur le site de l'Ires)