Aléas de carrière, inégalités et retraite

Publié le 13/05/2009 (mis à jour le 06/12/2012)
Etude réalisée pour la CFDT par Guillaume Huyez-Levrat – Centre d’études de l’emploi (Najat El Mekkaoui de Freitas, Cindy Duc, Karine Briard, Bérangère Legendre, Sabine Mage) avec le financement de l’Agence d’objectifs de l’Ires. Présentation, synthèse et intégralité de l'étude
Objet
La diversité des parcours de vie (âge d’entrée dans la vie active, vie familiale, santé et espérance de vie, inactivité, chômage…) n’est pas sans incidence sur les départs à la retraite et sur le niveau de vie des retraités. Cette diversité est ainsi devenue un thème central dans la réflexion sur les systèmes de retraite. Les parcours professionnels et familiaux sont-ils plus accidentés pour les femmes que les hommes ? Les aléas de carrière sont-ils plus nombreux pour certaines tranches d’âge, pour certaines générations ? Comment faut-il compenser les interruptions d’activité ? Quel est l’impact de ces différents aléas sur le montant des pensions de retraite ? En lien avec ces questions, celle des inégalités de revenus est à l’évidence de premier ordre dans la réflexion.
 
Méthode
L’étude propose dans un premier temps, à partir des Enquêtes Emploi (1990, 1995, 2005) et Patrimoine (2003-2004) de l’Insee, une analyse des accidents de carrière et des inégalités de revenus parmi les actifs et les retraités et ainsi met en évidence de nouvelles tendances quant à l’évolution des trajectoires professionnelles, notamment selon le genre et la génération.
La mobilisation de différents indicateurs (notamment le coefficient de Gini) permet ensuite de déterminer les groupes d’actifs et de retraités les plus inégalitaires en fonction de nombreuses caractéristiques socioéconomiques et sociodémographiques. Dans un second temps, une analyse des conséquences des parcours heurtés sur les droits à la retraite est menée.
Particulièrement touchés par les aléas de carrières, les seniors font au préalable l’objet d’une étude spécifique qui permet également de faire le point sur les différents dispositifs en faveur de l’emploi des seniors. Enfin, une évaluation de l’incidence de la prise en compte du RMI et d’un allègement de la décote sur les droits à pension est effectuée.