Des statuts réactualisés et ancrés dans la réalité contemporaine

Publié le 04/06/2014

Le congrès a adopté, le 4 juin, les modifications des statuts qui fondent l’existence et l’activité de l’organisation et définit les finalités de son action.

En adoptant à plus de 96% les modifications du préambule et de l’article 1er des statuts de la CFDT, les syndicats ont entériné la demande de Laurent Berger : « Nous poursuivons simplement aujourd’hui l’évolution de 1964. Dans un débat apaisé nous désacralisons notre déclaration de principe. Nous en retirons, en premier lieu la référence à l’humanisme chrétien qui avait été au cœur du compromis de 1964. Non que nous reniions ce passé – au contraire – la conclusion du nouveau préambule affirme notre fidélité aux traditions humanistes et à notre histoire ».

Le secrétaire général avait d’ailleurs insisté en conclusion de son intervention sur le côté « historique » de ce vote :« En actualisant le préambule et l’article 1er de nos statuts, en les ancrant davantage dans la réalité contemporaine, c’est cette ambition que nous voulons affirmer. Votre décision n’est pas anodine. Elle deviendra la référence des dizaines de milliers d’hommes et de femmes engagés à la CFDT et qui agissent au quotidien aux côtés des salariés. »

nballot@cfdt.fr