Mon employeur a-t-il le droit de prendre la température des salariés lors de l’entrée sur le site ?

Publié le 26/11/2020

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19 (version actualisée au 13 novembre) ne recommande pas un contrôle de température à l’entrée des établissements/structures.

Mais dans le cadre d’un ensemble de mesures de protection, les entreprises ont la possibilité de mettre en place ce contrôle de la température, dans le respect de la réglementation en vigueur et la préservation de la dignité des salariés. Cependant il ne peut s’agir de relevés obligatoires enregistrés et dont les données sont conservées, et cela ne peut être réalisé par des opérations de captation automatisées de température au moyen d’outils tels que des caméras thermiques. L’employeur doit préalablement informer le CSE et les salariés de la mise en place de cette prise de température et sur les conséquences de celle-ci.

Si un salarié refuse que soit prise sa température, alors que le contrôle est instauré dans le respect des règles en vigueur, l’employeur peut lui refuser l’accès aux locaux de l‘entreprise, doit selon nous lui verser le salaire pour cette journée de travail.