Qualité de vie au travail, la négociation reprend le 22 février

Publié le 19/02/2013
Suite à l'accord sur la sécurité de l'emploile mandat de négociation à propos de la qualité de vie au travail, qui reprend la question des temps partiels, a été légèrement modifié.

En effet, l'accord du 11 janvier 2013 a apporté de nouvelles garanties concernant les temps partiels (contrat d’une durée minimale de 24 heures, regroupement des heures sur des journées ou des demi-journées pour éviter les coupures trop fréquentes…),

Comme le rappelle Hervé Garnier, le chef de file CFDT pour la négociation (qui reprende 22 février), « si, dans l’Ani, nous avons obtenu des avancées, il reste deux points importants sur lesquels négocier : favoriser la polyactivité au sein de l’entreprise afin de compléter le temps partiel et promouvoir des carrières équitables ainsi qu’un égal accès à la formation, entre tous les salariés, qu’ils soient à temps partiel ou à temps plein. Nous devons aller plus loin et considérer la question des temps partiels sous l’angle de la qualité de vie au travail et de l’égalité professionnelle ».

epirat@cfdt.fr