Le maintien de l'AER est une question de justice

Publié le 20/06/2011 à 00H00
François Chérèque écrit aux parlementaires pour leur demander de rétablir l'allocation équivalent retraite, supprimée par le gouvernement depuis le 1er janvier 2011.

Depuis le 1er janvier 2011, l’allocation équivalent retraite (AER) est supprimée. Résultat : de nombreux demandeurs d’emploi seniors par an sont désormais contraints de vivre dans la précarité parce qu’ils n’ont pas l’âge minimum requis pour partir en retraite… alors qu’ils ont déjà suffisamment cotisé pour bénéficier de leur retraite à taux plein ! Pour la CFDT les parlementaires doivent rétablir ce dispositif de justice sociale.

Alors que depuis six mois la CFDT alerte, sans succès, le gouvernement, François Chérèque a décidé d’écrire aux rapporteurs de la proposition de loi Cherpion, actuellement débattue au Parlement, pour leur demander de rétablir cette mesure de justice sociale, « afin de permettre aux personnes qui ont cotisé tout au long de leur carrière de ne pas se trouver dans l’obligation d’avoir recours minima sociaux pour subsister si elles perdent leur emploi à quelques années de la retraite ».

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS