Assurance-chômage : un projet d'accord plutôt positif

Publié le 25/03/2011 à 00H00 (mis à jour le 28/03/2011 à 14H56)
La négociation sur la convention Unedic s'est conclue le 25 mars 2011 sur un texte qui maintient l'indemnisation des chômeurs et l'améliore même pour les travailleurs saisonniers.

« Dans un contexte très compliqué et un peu idéologique, on est arrivé à un texte, qui n'est pas le  texte du siècle, mais ne  réduit pas les droits des chômeurs et même les améliore pour certains comme les travailleurs saisonniers. » Laurent Berger, le chef de file de la délégation CFDT, ne cachait une légitime satisfaction en sortant de la dernière séance de négociation sur la convention Assurance-chômage. Il faut dire que le texte désormais soumis à signature des partenaires sociaux valide la convention précédente signée à l’époque par la seule CFDT.

« Le texte ne permet aucun retour en arrière en matière d’indemnisation des demandeurs d’emploi, y compris pour les seniors », se félicite Laurent Berger. De plus, contrairement à la volonté initiale du patronat, le projet ne prévoit aucune baisse immédiate des cotisations (au contraire, il soumet cette baisse à une diminution de l’endettement de l’Unedic). Si l’on y ajoute quelques améliorations pour les travailleurs saisonniers et les chômeurs touchant une pension d’invalidité,  le texte comporte des avancées sur les principaux objectifs de la CFDT. D’où l’avis plutôt favorable émis par la délégation.

En attendant la décision de signer ou non ce texte que prendra le Bureau national de la CFDT, le projet d’accord semble bien accueilli par l’ensemble des syndicats à l’exception habituelle de la CGT.

 
photo : Olivier Clément