Un premier binôme “Partage de toit” à Lille

Publié le 19/07/2018

La convention signée à la fin décembre 2017 entre l’Union confédérale des retraités (UCR) et la Confédération commence à produire ses effets. L’opération consiste pour un adhérent retraité de la CFDT à mettre une chambre à la disposition d’un jeune en formation, en apprentissage ou en contrat précaire contre un loyer modéré

Un premier binôme a vu le jour au début juillet à Lille pour une chambre louée 220 euros. D’autres binômes sont attendus dès septembre, à la faveur de la rentrée scolaire.

« La démarche comprend deux étapes : d’un côté, le retraité CFDT se manifeste auprès de son UTR ; de l’autre, le jeune, muni de son numéro d’adhérent ou de celui d’un parent, appelle Réponses à la carte. Ce service à l’adhérent transmet la demande à l’UCR, laquelle fait le lien entre le jeune et le retraité dans la ville demandée. Le collectif Cosi (cohabitation solidaire intergénérationnelle) met en contact le jeune et le retraité et gère la relation jusqu’à la fin de la location », explique Bernard Rudeau, secrétaire national de l’UCR.

Des bénéfices… partagés

L’objectif de Partage de toit est double : aider les jeunes à se loger et briser une possible solitude des aînés tout en leur apportant un complément de ressources. Les UTR de cinq villes expérimentent cette initiative : il s’agit de Grenoble, Lille, Lyon, Nantes et Rennes.

dblain@cfdt.fr

photo © V Jarousseau