Rassemblement des élus CFDT : “Notre rôle est d’améliorer la vie des salariés”

Publié le 10/10/2013 à 18H39
Un peu plus de 5 000 militants CFDT venus de toute la France étaient réunis le 10 octobre à Paris pour une journée de rencontres et de partage de bonnes pratiques. Un rassemblement qui a confirmé que ce sont les élus de terrain dans les entreprises et les administrations qui « font la CFDT ».
     
      La journée avec les militant(e)s de Lens

« Bravo pour votre mobilisation ! Grâce à vous, la CFDT est chaque jour au cœur du monde du travail et de la société. » Lors de son discours de clôture du rassemblement des élus d’entreprise et d’administration, Laurent Berger a rendu un hommage à celles et ceux qui par leur action quotidienne au plus près des salariés et de leurs attentes, font vivre la CFDT, la développe grâce à leur travail quotidien d’amélioration des conditions de travail, de lutte contre la précarité et toutes les formes de discrimination. Et le secrétaire général d’ajouter : « vous apportez la preuve qu’avec la CFDT l’action collective est possible et qu’elle permet d’obtenir des avancées pour les salariés ».

"Vous faites la CFDT, vous êtes la CFDT !"


En effet, comme l’avait expliqué un peu plus tôt dans l’après-midi, Véronique Descacq, la secrétaire générale adjointe de la CFDT, « les réformes négociées au niveau national ne valent rien sans une déclinaison dans les entreprises au plus près des salariés. Et cette déclinaison, c’est vous, les élus CFDT, qui au jour le jour la mettez en œuvre ». Ce que Laurent Berger traduit par : « vous faites la CFDT, vous êtes la CFDT ! » Une CFDT qui pour lui « n’a pas à s’excuser de gagner ses combats en faveur des salariés », c'est-à-dire d’obtenir de nouveaux droits concrets, comme ce fut le cas avec l’accord sur la sécurisation de l’emploi. Et d’enfoncer le clou : « votre rôle d’élus CFDT n’est pas de commenter la vie des salariés, mais de les aider à l’améliorer » avec une obsession : « l'emploi. Un emploi qui permette à chacun de vivre dignement ». 

"La CFDT n’a pas à s’excuser de gagner ses combats en faveur des salariés"

Pour conclure, Laurent Berger a insisté sur le fait que depuis les résultats de mars dernier, la CFDT talonne la CGT au niveau de la représentativité. Un excellent résultat à mettre à l’actif à l’action quotidienne des élus et militants sur le terrain et qui fait dire au secrétaire général que « le syndicalisme ce n'est pas, c’est plus uniquement la CGT. C'est aussi, c'est surtout la CFDT » qui propose une action syndicale utile, proche des salariés et qui change leur vie.

nballot@cfdt.fr