L’indispensable formation des responsables de demain

Publié le 30/09/2015

Pour repérer et former les responsables syndicaux de demain, la CFDT Rhône-Alpes a mis en place la formation repères. Grâce à ce dispositif, les 16 participants ont acquis de nombreuses compétences et se sentent plus légitimes dans leurs missions.

« Les structures syndicales vont être confrontées à de nombreux départs en retraite. Nous les accompagnons dans leur politique de renouvellement de leurs cadres. Les syndicats doivent évoluer pour refléter l’image du salariat », souligne Pierrick Aillard, secrétaire régional de la CFDT-Rhône-Alpes. En vue de former de futurs responsables plus représentatifs de l’ensemble de la société, l’union régionale met en place, à son tour, la formation Repères. Lancé en janvier 2015, ce dispositif a ciblé les jeunes, les femmes et les personnes issues de la diversité. Venus d’horizons différents, les seize participants ont été repérés pour leur potentiel et leurs expériences syndicales. Découpée en trois sessions, la formation a balayé diverses thématiques : histoire et valeurs de la CFDT, fonctionnement des instances, conduite de projet…

      

En dehors des sessions, les militants ont été accompagnés  par un tuteur, responsable de structure syndicale. Afin de rendre la formation plus attrayante, la théorie  été couplée à des méthodes de mise en situation. « Avec la pédagogie active, les “sessionnaires” ont été acteurs de leur formation. Ils ont appris en faisant et se sont frottés aux difficultés qu’ils rencontreront dans leur mandat », explique Philippe Réchard, chargé de la formation syndicale à l’Uri.

Le plein de compétences

Les participants ont acquis de nombreuses compétences : animer une réunion, encadrer et mobiliser un collectif, planifier des actions, s’exprimer en public… « Désormais, les militants sont plus à l’aise dans leurs missions et se sentent plus légitimes pour prendre de nouvelles responsabilités », se réjouit Pierrick Aillard. « La formation Repères nous a ouvert des portes. Nous avons pu nous constituer un réseau », témoigne Nadera Sari, du syndicat Synabra Assurances, devenue défenseure syndicale aux prud’hommes et conseillère du salarié. Afin d’évaluer les effets de la formation sur leur parcours, les participants se retrouveront dans six mois pour un dernier bilan.

afarge@cfdt.fr