[Vidéo] Succès de la formation Repères à la PSTE

Publié le 09/07/2014

Douze stagiaires de la Fédération protection sociale, travail, emploi ont bénéficié de trois sessions de formation afin de mieux appréhender leurs futures responsabilités syndicales.

La formation « Repères pour les futurs responsables de syndicats » de la fédération Protection sociale, travail, emploi touche presque à sa fin. Douze jeunes stagiaires ont entamé le 18 décembre 2013 un cursus de neuf mois comprenant trois sessions, une séance de lancement et un bilan. Ils planchaient, du 23 au 26 juin, pour leur dernière session. Certains sont déjà en responsabilité, d’autres seulement « pressentis ». Mais tous témoignent des apports précieux de cette formation. 

PSTE Formation Reperes 
© PSTE-CFDT - Marseille 2014 

Ils disent avoir gagné en assurance, en confiance en eux, grâce à ce cursus dont l’objectif est de les outiller en vue d’assumer leurs futurs mandats. « On se sent davantage légitimes pour affirmer nos points de vue, notamment face à des militants expérimentés », relève Mylène Fond, 27 ans, de l’Urssaf Rhône-Alpes et membre du bureau de son syndicat, le Sypsira.

Les clés pour comprendre le syndicalisme

Ce type de formation existe dans plusieurs unions régionales (dont Lorraine, Pays de la Loire, Poitou-Charentes), mais la PSTE est la première fédération à se lancer. Elle vise à donner à ces moins de 35 ans toutes les clés de compréhension, du cadre le plus général (qu’est-ce que le syndicalisme réformiste, que défend la CFDT, avec une mise en perspective de ce qu’est le syndicalisme européen) à celui, plus précis, du fonctionnement de l’organisation et du syndicat, pour enfin clore cette troisième session par des questions centrées sur l’individu : comment animer une équipe, avec des mises en situation pour mener des réunions, faire aboutir une revendication (comment passer de la proposition à la décision et au vote collectif, par exemple).

Une vision complète de la CFDT

« Cette formation m’a donné une vision complète de la CFDT, chose que je ne maîtrisais pas en étant simplement dans une section. Cela permet de mieux situer les enjeux de ce qu’on fait en local », apprécie Stéphane Chapuis, 26 ans, infirmier à la Mutualité du Puy-de-Dôme, élu DP-CE et secrétaire du CHSCT.

Pendant les « intersessions », les douze stagiaires, issus de divers secteurs (Sécurité sociale, Pôle emploi, Mutualité, métiers de l’insertion) ont également eu des travaux pratiques à effectuer, aidés de leurs tuteurs. L’organisation de ces binômes a été pensée pour s’assurer des meilleures conditions de réussite : les tuteurs sont donc issus des mêmes syndicats que les jeunes stagiaires. Le bilan final est prévu en novembre prochain. Mais, d’ores et déjà, les jeunes de cette première promo PSTE semblent fin prêts à déployer leurs ailes.

epirat@cfdt.fr


Formation "Repères", préparer les responsables... par CFDT_TV