Epargne retraite PERP et assimilés

Publié le 09/05/2017

Les cotisations que vous et les autres membres de votre foyer avez versées en 2016 dans le cadre d'un plan épargne retraite populaire (PERP) facultatif sont déductibles de vos revenus imposables (cases 6 RS, 6 RT, 6 RU). 

Il en est de même des cotisations Préfon, Corem et Crh-Cgos, épargne retraite facultative des fonctionnaires (cases 6 RS, 6 RT, 6 RU).

Attention, , les cotisations excédentaires correspondant à des rachats de droits aux régimes Préfon, Corem et Crh-Cgos ne sont plus admises en déduction.

La déduction de ces cotisations ou primes est plafonnée en fonction des revenus antérieurs de chaque membre du foyer. Au titre de 2016, le plafond de déduction est indiqué au bas de l’avis d'imposition de vos revenus 2015, ainsi qu'au cadre 6 de votre déclaration, sous les cases RS, RT, et RU, si vous avez versé des cotisations en 2015 si et seulement si vous êtes en activité.

L’ouverture d’un PERP après le départ en retraite est  possible mais le seuil des cotisations déductibles est alors ramené à des plafonds minimum ( 3804 euros pour 2016 ). La fraction non utilisée du plafond de déduction est reportable sur les trois années suivantes.
Si, toutefois, le montant préimprimé sur la déclaration est erroné, vous devez rectifier le plafond (cases 6PS, 6PT, 6PU).
Vous devez également recalculer ce plafond de déduction en cas de première déclaration, de changement de situation familiale en 2016 ou si vos revenus ont été modifiés suite à contrôle ou contentieux.

Pour plus de précisions, consultez la documentation fiscale.