Pays basque : mobilisation le 19 septembre pour les prisonniers

Publié le 16/09/2020 (mis à jour le 18/09/2020)

La CFDT Pays Basque soutient et participera à la journée d'action organisée le 19 septembre pour mettre fin aux mesures d’exception et faire avancer l’application du droit commun concernant les prisonners basques.

« Condamnation jusqu’à la mort ? 30 ans, ça suffit ! » C’est le mot d’ordre des Artisans de la paix, un mouvement de la société civile basque qui œuvre pour la paix soutenu par la CFDT Pays Basque. Ils appellent à une mobilisation samedi 19 septembre. Dix ans après l’arrêt de la lutte armée de l’ETA, trois ans après son désarmement et deux ans après sa dissolution, des anciens membres de l’ETA prisonniers dans les geôles françaises font toujours l’objet de mesures d’exception. Ils effectuent leur peine loin de leur famille et ne bénéficient pas de remise de peine. Certains ont 70 ans, sont malades et ont effectué près de 30 ans de prison. C’est pour mettre fin à ces mesures d’exception et pour une application du droit commun dans le processus de paix que les Artisans de la paix se mobilisent le 19 septembre. Ils entendent obtenir la mise en place d’une justice transitionnelle « comme dans tous les processus de sortie de conflit », affirment-ils.

Pour Michel Larralde de la CFDT Pays Basque, « Nous sommes face à un problème humanitaire qui concerne une trentaine de prisonniers en France. Depuis la dissolution de l’ETA, tout est réuni pour établir une paix durable, la balle est désormais dans le camp du gouvernement. » 

La journée d’action se déroulera comme suit : 11-13 heures : mobilisations locales sur l’ensemble du territoire du Pays Basque Nord ; 12h30-14h30, opérations escargot, en 3 colonnes : au départ de Mauléon, St-Jean Pied de Port et Hendaye ; 14h30-15h30 Rassemblement de masse devant la sous-préfecture à Bayonne.

dblain@cfdt.fr