Les syndicats européens unis contre le terrorisme

Publié le 07/01/2016

Un an jour pour jour après les attentats contre Charlie Hebdo, le mouvement syndical européen réuni au sein de la Confédération européenne des syndicats (CES) a rendu hommage aux victimes à Paris et réaffirmé les valeurs du vivre-ensemble.

C’est à deux pas de la place de la République et du monument « Je suis Charlie » que se sont retrouvés les syndicats européens affiliés à la CES, avec la CSI, et les cinq organisations syndicales représentatives françaises (CFDT, CGT, FO, Unsa et CFTC) afin de rappeler leurs valeurs communes et leur combat pour la paix.

           

Les cinq organisations syndicales françaises se sont montrées unies face à la presse, transcendant leurs différences et pointant leur volonté de faire vivre ensemble la démocratie dans notre pays. Chacune a souligné sa responsabilité dans la défense des droits syndicaux partout où ceux-ci sont menacés. « Nous sommes ici pour défendre la liberté d’expression, la liberté des journalistes et la liberté des syndicats », a déclaré en préambule le secrétaire général de la CES, Luca Visentini.

Cette réunion commémorative a été l’opportunité de rappeler le rôle clé des syndicats dans le contexte actuel : veiller aux libertés individuelles et collectives malgré le déploiement inédit de mesures sécuritaires, lutter contre les situations d’exclusion qui font le lit du fanatisme, promouvoir la justice sociale comme rempart contre la montée des populismes. « Les attentats de l’année 2015 ont attaqué notre choix de vivre ensemble » a déclaré Laurent Berger, « mais notre adhésion aux valeurs de la République n’est pas un slogan. Notre rôle est de redonner confiance en l’avenir pour combattre la haine et le repli sur soi. » 

Les participants, avec les militants qui les ont rejoint, se sont recueillis en fin d’après-midi place de la République en hommage aux victimes des attentats du 7 janvier 2015.

cnillus@cfdt.fr

©Photo DR CFDT