La journée du refus de la misère au Trocadéro

Publié le 18/10/2012 à 00H00
Quelques milliers personnes, dont Laurent Berger, le secrétaire général adjoint de la CFDT, ont répondu à l'appel d'ATD quart monde en se rassemblant le 17 octobre sur le parvis des libertés et des droits de l'homme au Trocadéro à Paris, avec pour mot d'ordre : « La misère est violence. Refusons- la.»

L’association célébrait le 25ème anniversaire de la Journée mondiale de refus de la misère, lancée par son fondateur Joseph Wresinski. Une délégation menée par Laurent Berger, secrétaire général adjoint et Chantal Richard, secrétaire confédérale en charge du dossier lutte contre la pauvreté et l’exclusion a témoigné de l’engagement de la CFDT aux côtés d’ATD quart-monde. « Cette manifestation revêt une importance particulière à un moment où la CFDT finalise les propositions qu’elle portera dans le cadre de la Conférence de lutte contre la grande pauvreté », explique Laurent Berger. La conférence, réclamée par la CFDT lors de la conférence sociale de juillet dernier, se déroulera au Cese les 10 et 11 décembre. La CFDT participera aux différents ateliers : logement, emploi, santé, enfance fragilisée et réussite éducative, accès aux droits et minima sociaux, accès aux services bancaires et lutte contre le surendettement, gouvernance des politiques de solidarité.

Marie-Nadine Eltchaninoff