“Tout est dans la manière de dépasser le handicap”

Publié le 31/07/2013
Adhérent CFDT, Robert Sancelme apporte son témoignage en tant que participant à la caravane de l'accessibilité

« J’ai retrouvé des sensations que je n’avais pas connues depuis plus de cinq ans ! Les bonnes odeurs des troupeaux de montagne, le parfum des forêts… ». C’est ainsi que Robert Sancelme, adhérent depuis 1978 à la CFDT, décrit ses premières impressions, après avoir pris le relais de Maria Dos Santos et Eric Rogari pour conduire la Mobile Dream de la CFDT. Habitant les Hautes-Pyrénées, Robert connaît bien la région mais n’avait pu eu l’occasion d’y randonner depuis un problème à la hanche survenu il y a quelques années. Nouveau venu parmi les Mobile Dreamers, il constate que ses compagnons sont « d’un optimisme extraordinaire. Les handicaps rapprochent les gens parce qu’on est confrontés à des situations identiques. Les handicaps boostent aussi les valides. C’est très enrichissant. Cela permet de faire des rencontres emplies d’une belle humanité, avec des personnes qui, sans cette aventure, ne se seraient jamais cotoyées. »

La couleur orange de sa Mobile Dream rappelle constamment à Robert que la caravane de l’accessibilité a aussi pour objectif de porter un message politique. « Le taux moyen d’emploi de personnes en situation de handicap dans les collectivités territoriales est de 3,5%, alors qu’il devrait être au minimum de 6% selon la loi. Je l’ai dit au maire de Lourdes, et je vais le formuler aussi aux élus  et chefs d’entreprise que nous allons rencontrer tout au long du chemin : vous pouvez atteindre ces 6% et les dépasser ! » Emancipation, justice sociale et démocratie : Robert se reconnaît pleinement dans les valeurs portées par la CFDT, et estime qu’il est très important que l’organisation syndicale se soit « engagée dans l’accès et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap. » S’il y a un obstacle à combattre, c’est la crainte que peut générer la différence : « cela peut vous renvoyer à vos propres handicaps et vous inquiéter dans un premier temps. Tout est dans la manière de dépasser le handicap. Je constate d’ailleurs que la plupart des personnes en situation de handicap ont un bel humour ! »

Robert n’a eu en tout cas aucun obstacle à craindre pour sa première journée en Mobile Dream, qui lui a permis de traverser la vallée du gave de Pau. Il tient à rendre hommage aux CRS de montagne, encadrant les Mobile Dreamers pour qu’ils puissent circuler en sécurité sur les chemins et routes forestières, et à la logistique apportée par l’équipe des militants CFDT. « Je tire particulièrement mon chapeau à Marie-Laure Krief, de l’Uri-CFDT Midi-Pyrénées, qui anime l’équipe et donne du souffle à chacun d’entre nous ! » Ce bel enthousiasme va mener les participants encore plus haut, jusqu’à l’étape finale tant attendue : l’impressionnant Cirque de Gavarnie classé au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco.

 nfigarol@cfdt.fr