Retraites, un rapport qui confirme la nécessité d’une réforme globale

Publié le 19/12/2012
Le Conseil d’orientation des retraites publie de nouvelles projections financières à moyen et long terme qui confirment le poids majeur de l’aggravation de la crise dans la dégradation des comptes des régimes. Le besoin de financement global serait de l’ordre de 20 à 25 milliards d’euros en 2020.

Le rapport du Cor confirme que dit la CFDT depuis longtemps : « la réforme de 2010 n’a pas apporté de réponse durable à la situation financière des régimes ». Au contraire, comme l’explique Jean-Louis Malys, secrétaire national de la CFDT chargé des retraites, « elle a eu pour conséquence d’approfondir davantage les inégalités au détriment des salariés les plus modestes ».

Une indispensable réforme globale

Ainsi, pour la CFDT, le diagnostic du Cor confirme la nécessité d’une réforme globale des retraites. Cette indispensable réforme « devra être juste et pérenne afin de redonner confiance en la répartition à toutes les générations, en particulier aux jeunes », ajoute Jean-Louis Malys. Elle devra donc renforcer les droits à la retraite des précaires, des femmes et des polypensionnés. Et le secrétaire national de préciser que « cela impliquera de prendre en compte l’ensemble des carrières longues et les expositions à la pénibilité et d’offrir des perspectives de retour à l’équilibre financier à long terme ».

Quand s’ouvrira le le temps de la concertation et du débat, la CFDT par ses propositions tiendra toute sa place et affirmera la nécessité d’une réforme en profondeur, à la hauteur des enjeux auxquels nous devons faire face.

nballot@cfdt.fr

Tout savoir sur la réforme systèmique des retraites

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS