Retraites : la CFDT pèsera lors des débats parlementaires pour obtenir des améliorations

Publié le 20/09/2013
Présenté en Conseil des ministres le 18 septembre, le projet de loi sur les retraites sera débattu à l’Assemblée nationale à partir du 7 octobre.# (Mise à jour du 25 sepembre avec le courrier de Laurent Berger aux parlementaires)

Si la CFDT juge le texte équilibré et s’est prononcée favorablement lors de son examen dans les caisses de retraites, elle espère toutefois obtenir lors des débats parlementaires de nouvelles avancées significatives.

Veiller à ne pas léser les bénéficiaires de minima

Elle estime notamment que la revalorisation des pensions au 1er avril doit être maintenue pour les bénéficiaires de tous les minima de pension : minimum vieillesse, minimum contributif et minimum garanti. Une telle mesure concernerait 6 millions de personnes parmi les 16 millions de retraités. La CFDT souhaite également que la pénibilité subie par les travailleurs en fin de carrière soit mieux prise en compte, et que les périodes de stages rémunérés permettent de valider des trimestres.

Enfin, la CFDT demande aux parlementaires d’inscrire clairement dans la loi que la réforme des droits familiaux soit lancée avant 2020 ; en effet, rien ne justifie le fait qu’il faille attendre cette date pour décider de mesures de justice en direction des femmes.

jcitron@cfdt.fr

photo : © Denis Allard / Réa