Retraites complémentaires : gel des pensions pour 2014

Publié le 18/03/2014

Au 1er avril, les retraites complémentaires des salariés du privé (Arrco et Agirc) ne seront pas revalorisées. Cette décision, prise par les conseils d’administration des deux organismes, résulte d’un accord conclu en 2013 par les partenaires sociaux afin de consolider financièrement les régimes, particulièrement malmenés par la crise économique.

Cet accord prévoit que les pensions en 2014 et 2015 seraient revalorisées au niveau de l’inflation moins 1 point, sans toutefois pouvoir baisser ; cette dernière précision est cruciale pour comprendre le calcul qui a été fait.

Entre inflation prévue et inflation constatée…

La prévision d’inflation contenue dans la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2014 étant de 1,3 %, la revalorisation aurait dû être de 0,3 %. Toutefois, l’inflation constatée en 2013 ayant été moins forte que prévue (0,74 % réalisé au lieu de 1,75 % prévu initialement), un correctif de 1,01 % aurait dû être appliqué pour compenser la surestimation de l’année précédente. Les syndicats ont donc fait jouer la clause de sauvegarde qui stipule que le taux ne peut être inférieur à 0 %.

jcitron@cfdt.fr

photo © Lanier / réa