L'AER partiellement rétablie : un premier pas insuffisant qui doit être suivi d'autres

Publié le 04/10/2011 à 00H00
L'allocation équivalent retraite, désormais appelée allocation transitoire de solidarité (ATS), va être rétablie pour les chômeurs de plus 60 ans ayant suffisamment cotisé.

Ce dispositif bénéficiera aux chômeurs nés entre juillet 1951 et décembre 1953, soit 11 000 personnes qui pourraient toucher environ 1 000 euros par mois en attendant de pouvoir liquider leur retraite.

Le secrétaire national Laurent Berger s’est réjoui de ce « rétablissement partiel » de l’AER, qu'il qualifie de « premier pas insuffisant qui doit être suivi d'autres ». En, effet,  e le gouvernement doit aller plus loin en décidant d’un rétablissement total du dispositif, au nom de la justice sociale :« Les chômeurs qui ont suffisamment de trimestres mais n’ont pas encore 60 ans se retrouvent avec des minimas sociaux, déplore-t-il, alors qu’ils ont commencé à travailler tôt et ont souvent exercé des métiers pénibles et peu rémunérés. »

J. C.