“L’âge légal de départ à la retraite ne serait pas modifié”

Publié le 26/08/2013
Le Premier ministre a reçu les partenaires sociaux dans le cadre de la concertation sur la réforme des retraites ce lundi 26 août. Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, analyse les annonces gouvernementales.

 

Première organisation syndicale à être reçue, le lundi 26 août, par le Premier ministre pour un dernier round de concertation sur les retraites, la CFDT a de nouveau eu l’occasion d’affirmer avec fermeté sa position : la réforme des retraites doit consolider notre régime par répartition et réduire les inégalités engendrées par le système actuel. « Nous ne voulons pas d’un simple ajustement financier, a rappelé Laurent Berger. Cette réforme doit avoir du sens ! »

Même si tous les arbitrages n’ont pas encore été rendus, le gouvernement s’est engagé fermement sur certains points au cours de cette rencontre. Le Premier ministre a notamment confirmé que l’âge légal de départ à la retraite ne serait pas modifié, qu’il n’y aura pas d’augmentation de la durée de cotisation d’ici à 2020 ni de baisse des pensions. Autre assurance, la fonction publique et les régimes spéciaux ne feront pas l’objet de mesures spécifiques.

Parmi les annonces réjouissantes, l’exécutif a confirmé son intention de prendre à bras-le-corps la question de la pénibilité. Un compte pénibilité pourrait enfin voir le jour afin de prendre en compte la situation des salariés exposés pendant leur carrière. Le gouvernement a en outre annoncé que toutes les périodes travaillées au titre de l’apprentissage seront dorénavant prises en compte. Jean-Marc Ayrault s’est par ailleurs engagé à réorienter une partie des droits familiaux de retraite afin qu’ils profitent davantage aux femmes. La question des polypensionnés devrait aussi être abordée.

L’aspect financier du dossier n’a, quant à lui, pas encore été dévoilé. Les derniers arbitrages devraient avoir lieu dans les prochains jours. Plusieurs scénarios sont sur la table pour faire face au besoin de financement des régimes, notamment l’augmentation de la CSG et/ou la hausse des cotisations salariales et patronales.

jcitron@cfdt.fr