[Interview] “Les accords majoritaires dans la fonction publique hospitalière sont une révolution culturelle”

Publié le 26/09/2018

Secrétaire générale de la Fédération Santé-Sociaux, Ève Rescanières se félicite des avancées en matière de dialogue social actées dans le plan santé.

Le gouvernement a annoncé la mise en place d’accords majoritaires dans la fonction publique hospitalière. Quelle incidence cela va-t-il avoir pour les personnels ?

Nous allons enfin pouvoir négocier au plus près de leurs réalités professionnelles. C’est une révolution culturelle ! Certes, la mise en place va demander du temps, et les personnels ne verront pas d’effet immédiat ; mais, à long terme, cela peut devenir un outil précieux. Nous demandions cette mesure depuis 2013. C’est une victoire pour la CFDT de l’avoir obtenue aujourd’hui.

Concrètement, sur quel sujet allez-vous pouvoir négocier ?

Nous n’en sommes qu’au stade des annonces mais l’idée, c’est que chaque établissement pourra ouvrir des discussions sur l’organisation du travail, la QVT, la formation, l’emploi, l’action sociale ou encore la protection sociale complémentaire. Il va falloir former les militants à ce nouveau rôle et les directions devront changer de posture car il faut être deux pour négocier !

Quelles sont les autres annonces sur le dialogue social ?

Le Président a annoncé des espaces de dialogue dans les unités de soin et une redéfinition de la fonction des cadres de proximité afin de les conforter dans leur rôle de manager. Deux mesures qui vont dans le bon sens.

Propos recueillis par jcitron@cfdt.fr