Une semaine d’action au plus près des salariés des petites entreprises

Publié le 24/09/2013
Jusqu’au 28 septembre 2013, les militants CFDT ont été à la rencontre de salariés de TPE-PME dans les centres-villes, les zones d’activités artisanales et industrielles, etc., pour les écouter et leur montrer qu’ils ont toute leur place à la CFDT.

Le constat est connu : près de 9 millions de salariés travaillent dans des petites entreprises, majoritairement dépourvues d’instances représentatives du personnel (IRP). De fait, ils sont le plus souvent sans aucun contact avec un syndicat.

Fin 2012, les premières élections de représentativité dans les entreprises de moins de 10 salariés – qui se sont déroulées sur sigle et non sur liste, comme le revendiquait la Confédération – ont placé la CFDT en deuxième position. Ce résultat, qui donne plus de poids à la CFDT dans son objectif de conquérir de nouveaux droits en faveur des salariés des TPE, est le fruit d’un travail de terrain entrepris jour après jour par les militants au plus près des salariés. En effet, les pratiques syndicales développées autour des enquêtes Flash, la répétition d’actions de proximité afin de continuer à informer les salariés et les apprentis sur les droits obtenus pour eux par la CFDT, ont permis de tisser un lien avec les salariés de TPE. Mais ces actions répétées ont également mis en lumière des potentiels de syndicalisation qui restent à concrétiser, ainsi que de réelles opportunités à saisir pour avoir de nouveaux élus et des adhérents au sein des petites entreprises.

C’est dans ce contexte qu’est organisée, jusqu’au 28 septembre, une nouvelle semaine d’actions décentralisées en direction des salariés des petites entreprises. Comme les précédentes, cette semaine doit permettre aux équipes CFDT d’aller à la rencontre de salariés de TPE-PME dans les centres-villes, les zones d’activités artisanales et industrielles, etc., de faire se rencontrer des militants d’entreprises donneuses d’ordres et les salariés des sous-traitants… ou encore de réunir, à partir de contacts, des salariés de TPE-PME déjà rencontrés lors des dernières opérations.

Comme l’explique Marie-Andrée Seguin, la secrétaire nationale chargée du dossier, « ce sera également l’occasion d’aborder avec eux des sujets d’actualité : le pouvoir d’achat, la formation professionnelle, le comité d’entreprise, le temps de travail… »

nballot@cfdt.fr