Pacte de responsabilité : le patronat sommé de s’engager

Publié le 01/05/2014

À l’occasion du 1er Mai , la CFDT et l’Unsa ont rappelé leur exigence concernant la mise en œuvre du pacte de responsabilité. Revendiquant la justice sociale dans les efforts demandés, elles iront manifester le 15 mai pour protester contre le gel du point d’indice des fonctionnaires.

Laurent Berger et Luc Bérille, le secrétaire général de l'Unsa, ont délivré un message très ferme à l’égard des organisations patronales. « Le patronat doit cesser de geindre. Nous lui demandons qu’il s’engage dans la mise en œuvre du Pacte de responsabilité et attendons du gouvernement qu’il fasse preuve d’autorité en la matière », a affirmé Laurent Berger. Combien d’apprentis, de jeunes, de seniors, vont être embauchés dans chaque branche professionnelle ? Comment les grilles de classification vont-elles évoluer ? De quelle manière l’évolution vers un modèle économique de qualité peut-elle être envisagée ? Autant de questions à propos desquelles les organisations syndicales attendent toujours de pouvoir discuter avec les organisations patronales.

Les efforts doivent être équilibrés et partagés

« Le pacte de responsabilité n’est pas un chèque en blanc donné aux entreprises, a insisté Luc Bérille. C’est une vraie mobilisation pour l’emploi. Nous voulons un rééquilibrage social et nous devons peser sur les contreparties utiles aux salariés et à l’emploi ».

Les organisations syndicales ont réagi au plan d’économie présenté par le Premier ministre et ont obtenu que l’augmentation du RSA soit maintenue et que les pensions des petites retraites soient revalorisées. Le point d’indice des fonctionnaires reste cependant gelé, ce qu’elles jugent inacceptable, et ce d’autant plus que ce gel perdure depuis 2010 et que le gouvernement a annoncé son maintien jusqu'en 2017. « C’est pourquoi nous irons manifester ensemble le 15 mai », a expliqué Laurent Berger.

En cette journée internationale des travailleurs, la CFDT et l’Unsa ont voulu mettre en avant les valeurs de justice et de solidarité. La balle est désormais dans le camp du patronat.