Martinique : la concession Peugeot à l’arrêt à l’appel de la CFDT

Publié le 15/09/2020

Depuis le 7 septembre, une grande partie des salariés de la concession Peugeot au Lamentin en Martinique sont en grève à l’appel de la CFDT. En cause, le licenciement abusif d’un commercial.

Un licenciement abusif ! C’est la raison qui a conduit la section CFDT de la concession Peugeot, Blue Automobiles, à appeler à la grève le 7 septembre dernier. Cette grève suivie jusqu’à ce 15 septembre par une grande partie du personnel en solidarité avec ce salarié est reconduite tous les matins. La section CFDT de l’entreprise l’assure le commercial visé par ce licenciement « présente depuis six années d’excellents résultats mais la personnalité de l’individu dérange depuis quelques temps les dirigeants. » Il a fait l’objet d’un blâme qu’il conteste et dont la Dieccte, (l’inspection du travail en Martinique) a relevé l’irrégularité. « Cela n’a pas empêché la direction de passer en force », regrette Patrick Bellay, le délégué syndical de Blue Automobiles.  

De plus, après un commentaire désobligeant d’une cliente sur Facebook sur le salarié, « ce vendeur compétent a reçu une convocation lui signifiant son licenciement, sans qu’il ait eu à s’exprimer. » Le CSE de l’établissement qui compte 120 salariés a opposé un avis défavorable à ce licenciement pour faute lourde et grave estimant que « le personnel ne pouvait en aucun cas cautionner cette injustice. »

Ce 15 septembre, la section CFDT a proposé une rencontre avec l’unique actionnaire, un distributeur indépendant du groupe Peugeot, afin de lui expliquer son point de vue. Elle attend une réponse de l’intéressé pour débloquer la situation.

dblain@cfdt.fr