Un agenda social entre évaluations et délibérations

Publié le 23/02/2015

Évaluation et délibération sont les deux maîtres mots du comité de suivi de l’agenda social qui n’a acté aucune nouvelle négociation pour l’année 2015.

Les partenaires sociaux étaient réunis, le 23 février au siège du Medef, dans le cadre du comité de suivi paritaire de l’agenda social pour faire le point sur l’avancement de l’agenda social 2014-2015. Sans surprise dans un contexte de dialogue social tendu, après l’échec de la négociation sur le dialogue social, aucune nouvelle négociation n’est programmée, outre la négociation en cours sur les retraites complémentaires. Les partenaires sociaux ont convenu d’engager un travail d’évaluation d’un certain nombre d’accords nationaux interprofessionnels : sur la diversité (2006), sur la gouvernance des groupes paritaires de protection sociale (2009) et la modernisation du paritarisme (2012), et au printemps 2015, sur la modernisation du marché du travail (2008) et la sécurisation de l’emploi (2013), en vue d’une éventuelle adaptation des dispositifs.

L’assurance-chômage a également été centrale dans cette réunion d’agenda social. D’ici à la fin mars, un avenant sera conclu sur la question des droits rechargeables ; début mars se réunira le groupe de travail politique paritaire devant préparer la renégociation de la convention d’assurance-chômage (prévue en 2016) ; un suivi de la mise en œuvre de l’actuelle convention et de la situation financière de l’Unédic sera engagé d’ici à la fin mars. De même, le comité de suivi de l’application de l’accord sur la qualité de vie au travail de 2013 est inscrit à l’agenda de cette année. D’ici à la fin du mois de mars toujours, les partenaires sociaux concluront la délibération sur l’épargne salariale.

Une délibération sur les classifications

Comme la CFDT le réclamait, une délibération s’ouvrira en juin pour aboutir à la fin de l’année 2015 qui portera sur des outils de GPEC et de développement des qualification notamment pour aider les branches à réviser leurs grilles de classification, conformément au relevé de conclusions du 5 mars 2014 relatif au pacte de responsabilité. D’ici à la fin avril, une délibération s’ouvrira également sur l’emploi des jeunes, l’objectif étant qu’elle aboutisse à l’été 2015.

Enfin, les modalités de la négociation nationale interprofessionnelle étaient également au menu. Les partenaires sociaux ont convenu de mettre en place un groupe de travail chargé d’élaborer des propositions d’ici à la mi-avril.

aseigne@cfdt.fr

Photo © Hamilton/Réa