Galeries Lafayette : des fermetures qui inquiètent

Publié le 02/04/2015

Deux magasins, Thiais et Béziers, vont fermer d'ici la fin de l'année. Celui de Lille est en suspens. 177 emplois sont directement menacés. La CFDT redoute d'autres fermetures dans l'avenir. 

La direction des Galeries Lafayette a annoncé, lors d’un comité central d’entreprise (CCE) le 31 mars, la fermeture au 31 décembre 2015 de deux magasins, l’un à Thiais (centre commercial Belle-Épine), l’autre à Béziers. Au total, 177 emplois directs seront supprimés, auxquels il faut ajouter de 110 à 120 démonstrateurs (personnels employés par des marques), dont l’avenir reste à ce jour incertain.

Questions sur la stratégie

La nouvelle a été reçue comme un coup de massue dans les magasins concernés. De plus, la direction n’a pas encore tranché sur le sort du magasin de Lille, qui compte 131 salariés, pour lequel des négociations sont en cours avec un repreneur. En tout état de cause, 30 personnes perdraient leur emploi.

« Nous sommes en colère, réagit Frédéric Hacquard, représentant CFDT au CCE. Le groupe Galeries Lafayette n’a jamais gagné autant d’argent qu’aujourd’hui. La direction annonce l’ouverture d’un magasin sur les Champs-Élysées avec un loyer exorbitant et des ouvertures à l’étranger. Les salariés de Béziers et Thiais vont servir de variable d’ajustement à cette nouvelle stratégie de l’entreprise. »

D’autres magasins bientôt menacés ?

Mais ce que redoute avant tout la CFDT, comme les autres organisations de l’intersyndicale (CGT, FO, CFTC et CFE-CGC), c’est que d’autres magasins situés dans des villes moyennes et petites puissent être également menacés à terme. Pour l’heure, l’intersyndicale réfléchit aux moyens d’action appropriés en vue de répondre à ces annonces. Le prochain CCE est prévu le 8 avril.

dblain@cfdt.fr

   

Les Galeries en chiffres

Les Galeries Lafayette comptent 64 magasins, dont 59 en France et 5 à l’étranger (Berlin, Casablanca, Dubai, Jakarta et Pékin), qui emploient 11 000 salariés. Le groupe appartient principalement à la famille Moulin, qui possède 250 magasins (BHV, Louis Pion, Didier Guérin), compte 15 000 collaborateurs et a réalisé 3,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2012.