Rennes Métropole

Publié le 20/11/2018 (mis à jour le 22/11/2018)

Un recours à l’expertise pour convaincre

Obtenir une expertise externe des Finances publiques, comme cela se pratique normalement dans le secteur privé, tel est le tour de force réalisé par la section CFDT-Interco de Rennes Métropole. Et ça n’est pas le seul ! « Nous avons aussi dégagé des pistes d’économies sans toucher à la masse salariale », affirme Marion Gilbert (photo), la secrétaire de la section.

L’histoire commence en 2015, peu après les élections municipales et la baisse des dotations de l’État. Les autorités locales veulent faire des économies et présentent un programme prévoyant le « redéploiement » de 165 postes sur d’autres services, sans aucun dialogue social avec les travailleurs de la collectivité ou leurs représentants. « Nous avions des contre-propositions dans nos cartons mais nous ne pouvions les faire valoir sans nous appuyer sur une expertise des finances », explique la syndicaliste.

La demande d’expertise est d’abord accueillie froidement. Alors la grogne monte dans les rangs et la CFDT convainc la CGT, FO et l’Unsa de soutenir sa revendication. Après quelques actions syndicales, les élus accèdent à la demande. « Nous avons eu un temps d’appropriation avec une formation aux données financières et sociales dispensée par les cabinets Sémaphores et Secafi, explique Marion Gilbert. Ensuite, nous avons présenté nos suggestions (validées par l’expertise) aux élus. » Finalement, une vingtaine de propositions est retenue, dont la création d’un pool de remplaçants titulaires pour les Ehpad et les crèches, l’amélioration des conditions de travail ou de sortie de la précarisation. L’expertise a aussi permis de dégager des pistes d’économies possibles hors masse salariale, notamment sur la gestion. Et quatre ans après, 150 postes de fonctionnaires ont été créés afin d’assurer de nouvelles activités ou pérenniser des missions. « La CFDT a gagné en crédibilité, affirme Marion. Elle a montré sa capacité à discuter des problématiques de budget et d’emplois dans le cadre du dialogue social avec les élus. »

dblain@cfdt.fr