Douanes : Accord important… et unanime

Publié le 22/05/2019

La mobilisation et la détermination de la CFDT-Douanes ont porté leurs fruits : après deux âpres séances de négociations a, un accord était finalement conclu le 17 mai avec de réelles avancées pour les agents.

La CFDT-Douanes, première organisation syndicale du secteur, avait lancé le 4 mars dernier dans les Hauts-de-France un mouvement de contrôles minutieux afin de dénoncer l’état d’impréparation de l’administration face à un Brexit dur. Cette « application stricte du règlement, avec des contrôles poussés, comme il devrait en être habituellement », expliquait alors le secrétaire général de la CFDT-Douanes, David Caron, avait fortement ralenti le trafic transmanche avant que le mouvement ne gagne l’ensemble du territoire. L’imminence du Brexit ne fut que le « catalyseur d’un malaise sourd aux origines profondes », expliquait alors La CFDT-Douanes : en dix ans, le secteur a perdu près de 6 000 emplois. Et, dans le même temps, les missions se sont complexifiées et intensifiées, notamment en matière de lutte antiterroriste.

Des avancées concrètes

La mobilisation et la détermination de la CFDT ont porté leurs fruits : après deux âpres séances de négociations avec le ministère de l’Économie et de Finances, un accord était finalement conclu le 17 mai. Fait unique, le texte a été ratifié par l’intégralité des organisations syndicales des douanes. Il faut dire que les résultats, à mettre principalement à l’actif de la CFDT-Douanes, sont loin d’être négligeables : 50 euros par mois pérennes pour tous à compter du 1er novembre 2019 puis 65 euros dès le 1er juillet 2021, ainsi que l’alignement du tarif des horaires de nuit sur celui de la catégorie A de la fonction publique. De plus, dès cette année seront prises des mesures d’urgence pour l’habillement et l’immobilier. « L’objectif à présent est de remettre du sens au travail et du lien entre les agents », conclut la CFDT-Douanes, tout en se félicitant de cet accord.

nballot@cfdt.fr